Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AVC-laviecontinue.over-blog.com

témoignage de vie après un accident vasculaire cérébral

les 4 piliers pour s'en sortir au mieux

Publié le 17 Septembre 2013

selon moi, il y a 4 règles à suivre quotidiennement pour mettre toutes les chances de votre coté, 1) persévérer du début de la rééducation jusqu'à la fin, pour autant qu'il y en aient une, si on considère qu'on peut toujours évoluer, même après 10 ans, le corps médical lui, considère que les plus grands progrès interviennent dans les 3 années suivant l'avc, il s'agit de mettre le "paquet" le plus tôt possible, et de faire le max à ce moment, manière de ne pas avoir de regrets plus tard

2) la motivation, je pense que c'est le moteur qui va vous permettre d'avancer, elle doit être là tous les jours, être générée par l'entourage et vous même, le fait d'être motivé ou pas va influer sur vos évolutions futures tout en sachant que les progrès seront lents, c'est pour cela qu'il faut persévérer

3) la créativité, lors du travail avec votre kiné, observez, sentez ce qu'il se passe dans votre corps, et après, chez vous, essayez de trouver, des variantes qui feront travailler les muscles qui ne vont plus, vous êtes le mieux placé pour savoir ce qu'il se passe dans votre corps, il ne sert pas à grand chose de faire inlassablement les mêmes mouvements, mieux vaut varier un rien, tout en parlant avec votre kiné

4)toujours avoir confiance en vous, pour pouvoir vous dire," je vais y arriver, contre vents et marées, je vais réussir, ceux qui n'y croient pas ou plus, je vais leur montrer de quoi je suis capable, les médecins qui pondent des généralités, je vais leur donner tort, à moi même, je vais me prouver que c'est possible de sortir des statistiques, de faite changer les mentalités, après toutes ces années de travail, devoir vivre en me disant : je n'ai pas fais ci, j'aurais du faire ca, moi, je l'ai fait, ce sera sans regrets, du moins je l'espère, et si des choses ne sont pas revenue, je ferais avec, qui m'aime me suivent, tant pis pour les autres,

Commenter cet article