Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AVC-laviecontinue.over-blog.com

témoignage de vie après un accident vasculaire cérébral

je n'aurais pas aimé avoir le même problème il y à 20 ans

Publié le 18 Octobre 2013

en effet, que les mentalités ont évolué depuis ce temps pas si lointain où on mettait les gents dans une clinique, un home, sans aucuns espoirs de guérison, comme parqués pour reporter les problèmes, sans essayer de les régler, limite pour les cacher, surtout ne pas empêcher la bonne marche de la société

j'ai souvent, dans ce blog, critiqué le corps médical, sans doute parce que j'ais eu la malchance de "tomber" sur des gents qui ne se tiennent pas au courant de l'évolution des mentalités, qui pense encore que le malade est "leur" patient, et qu'ils ont tous les doits sur eux, et que, bien sûr, celui-ci n'a rien à dire, même à penser, être malade est une situation à temps plein, où on ne peut rien faire d'autre, une chose à la fois, svp, merci

heureusement, il n'y a plus qu'une minorité qui pense comme ça, mais c'est souvent des noyaux durs, des gents qui croie tout savoir, à qui, un jour lointain, on à donné du pouvoir, ils se sont assis dessus et se plaisent bien là où ils sont,

avec le recul, je me demande si je n'étais pas 'tombé" sur les premiers cités, où j'en serais maintenant, j'ai l'impression d'avoir perdu quelque chose en route, mais ce qui est fait est fait, plus moyen de retourner en arrière, j'espère juste que pour les suivants, ils auront compris, mais je ne sais pas par quel miracle ça pourrait ce produire, j'ai fréquenté deux établissements, avec le recul, j'ais l'impression d'avoir été dans deux mondes différents, à des époques éloignées, et peut-être dans des pays différents, et pourtant, il n'en est rien

à mon niveau, j'en parle, mais je n'oublie pas que je ne suis "qu'une victime d'un avc" et je parle donc de choses que je ne connais pas, peut-être n'ais-je même plus toute ma tête, mais je ne peux n'empêcher de penser à toutes les douleurs de nos prédécesseurs, il y a 20 ans à peine, j'ai de la chance, je suis né au bon moment

Commenter cet article